CHRISTOPHE HARDIQUEST, NOUVEAU CHEF DE LA MÈRE GERMAINE

Infos
28/07/2022

Formé à l’école hôtelière de Namur, Christophe Hardiquest a officié au Mas, restaurant provençal de l’état de New York, avant d’ouvrir en 2003 le restaurant BonBon en Belgique, où il obtiendra sa première étoile en 2004, la deuxième 9 ans plus tard. En 2022 il décide de fermer son restaurant avec en tête l’envie d’un nouveau challenge. Et c’est à Châteauneuf-du-Pape qu’il va le relever, auprès d’Isabelle et Arnaud Strasser, propriétaires de depuis 2020 de La Mère Germaine. Le couple Strasser a souvent fréquenté le restaurant du chef belge, et leur passion commune du vin les a inévitablement rapprochés. Dès le 3 août, Christophe Hardiquest interprètera à sa manière la gastronomie provençale, inspiré par un terroir qu’il définit comme « tellement riche ». Dans un établissement où le vin a une large place, le chef ne manquera probablement pas d’imaginer ce qu’il adore : des accords « vins et mets ». Car ce qu’il aime, c’est créer un plat en partant du vin qui l’accompagne.

 

 

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !