Les chefs

©

Dominique Crenn est la première femme cheffe récompensée par 3 étoiles aux États-Unis. Installée à San Francisco depuis la fin des années 1990, cette autodidacte travaille comme une artiste, racontant son histoire au fil d’assiettes équivoques dans un lieu qu’elle a créé à son image.

L’enfance de Dominique Crenn est marquée par son adoption, à l’âge de 18 mois, par Alain et Louis Crenn, à Versailles. C’est donc par ce fait d’importance que nous avons démarré notre échange…

©

MAISONS MARCON À SAINT-BONNET- LE-FROID

 

S’il ne fallait qu’un mot pour décrire Régis Marcon, ce serait l’implication. Depuis plus de 40 ans, il s’investit, non seulement en cui- sine, mais aussi pour la formation et pour son village de Saint-Bonnet-le-Froid dont il a su faire résonner le nom à l’international. Rencontre avec un chef qui fait bien plus que de la cuisine.

 

©pascal Lattes

MONTE CARLO BAY À MONACO

La cuisine de Marcel Ravin se nourrit de ses souvenirs d’enfance mais aussi de cette culture créole dont il est issu. Né en Marti- nique, il a toute sa vie fait preuve d’obstina- tion et de rigueur pour parvenir à son but : exercer dans la haute gastronomie. Sa deuxième étoile, obtenue en mars 2022 après dix-sept années au sein du Monte Carlo Bay, récompense une implication et une abnégation d’un homme guidé par la rigueur et l’exigence.

©Grégoire Gardette

LE NEGRESCO À NICE

La petite Virginie voulait être pilote de chasse. Elle sera finalement cheffe, l’une des rares femmes de son métier à arborer le col bleu-blanc-rouge d’un des Meilleurs Ouvriers de France. Depuis août 2018, elle dirige les cuisines de l’hôtel Le Negresco, un lieu qui semble tout à sa mesure.

©Pascal Lattes

Ce Normand, passionné de chasse et de nature, impressionne par une sérénité qui semble sans failles. Son parcours, marqué par une fidélité de 18 années au Four Seasons Paris, est aussi maillé d’étoiles, notamment celle obtenue à l’Orangerie en 2018. En poste depuis le printemps 2020 au Peninsula, il vient d’être couronné d’une seconde étoile pour le restaurant L’Oiseau Blanc, la table gastronomique du palace de l’avenue Kléber à Paris.

Jean Bardet
©Pascal Lattes

Lorsque Jean Bardet évoque sa vie, il vous transporte malgré lui à une autre époque. Celle des Trente Glorieuses, un temps où l’insouciance régnait et où les mœurs étaient autres. L’écouter parler de son parcours prouve combien le travail porte le parcours d’un homme, mais aussi toute la place de l’amitié, dont celle de nombreux artistes, tout aussi friands de la cuisine du chef que de la gouaille d’un homme qui, à 80 ans, n’a perdu ni son humour ni son franc-parler.

 

Pascal Lattes

Adeline Grattard ne se destinait pas à la cuisine… Et pourtant, elle figure aujourd’hui au rang des femmes cheffes qui comptent. Netflix lui a même consacré un documentaire. À 43 ans, elle attend son 4e enfant et semble plus épanouie que jamais. Elle revient pour nous sur un parcours façonné par un rythme de travail soutenu, et une détermination sans failles.

 

©

RESTAURANT JEAN-GEORGES À NEW-YORK 

 

Le jeune Alsacien n’aura pas mis longtemps à comprendre, une fois installé à New York, toutes les opportunités que lui offrait Man- hattan. En 36 ans, Jean-Georges Vongerichten a bâti un véritable empire, à New York mais aussi à travers le monde. Retour sur un parcours hors normes.

L'Album du Chef Flora Mikula
©Pascal Lattes

Flora Mikula croque la vie à pleines dents, et ce n’est pas qu’une question d’épicurisme. C’est aussi et surtout parce qu’elle a appris très tôt que la vie était fragile.

Christophe Marguin
©

Christophe Marguin n’est pas un chef comme les autres. Il cultive sa singularité par un franc-parler mais aussi en assumant d’être sorti de ses cuisines pour s’intéresser à des missions plus politiques. 

L'album du Chef Mathieu Guibert
Emeline Boileau

Mathieu Guibert, l’enfant du pays, ne se doutait pas qu’un jour il reprendrait l’institution de La Plaine-sur-Mer, non loin du village de Saint-Michel-Chef- Chef où il a grandi. Depuis août 2016, il peaufine son style, et signe aujourd’hui des assiettes ciselées, aux parfums délicats, principalement nourries par les trésors marins alentour.

Alexandre Gauthier
© MARIE PIERRE MOREL

Alexandre Gauthier est un chef à la personnalité singulière, son restaurant La Grenouillère, l’illustration parfaite de sa vision du « grand restaurant ». Un lieu atypique, moderne, où cuisine et salle se confondent presque, dans cette maison qui l’a vu grandir et qu’il a faite sienne il y a 10 ans maintenant.

Jacques Maximin
©

S’entretenir avec Jacques Maximin, c’est retracer plus de 50 ans d’histoire, notamment celle du Sud qu’il aura marquée de son sceau. Reconnu par ses pairs pour son immense talent, il ne semble pas encore prêt, à 73 ans, à raccrocher son tablier de cuisinier.

Patrick Henriroux
© MAXIME GUIGUE

Patrick Henriroux anime cette maison quasi bicentenaire depuis 32 ans. Après plus de 44 années de cuisine à son actif, le chef ne s’intéresse pas seulement à ses fourneaux, il gère l’hôtel-restaurant familial en homme d’affaires visionnaire, aux côtés de sa femme et de ses trois enfants.

César Troisgros
©

Maison Troisgros à Roanne. César Troisgros représente la troisième génération d’une famille dont le nom résonne dans le monde de la gastronomie. En France, bien sûr, mais aussi à l’étranger. C’est pourtant avec beaucoup d’humilité qu’il perpétue la passion de la cuisine chevillée au corps, l’histoire de la maison Troisgros, aujourd’hui installée à Ouches, au pied des collines roannaises.

Yves Camdeborde
©

Yves Camdeborde est souvent présenté comme l’instigateur de la bistronomie. Lui se voit plutôt comme un aubergiste moderne prônant la convivialité et le bon produit. Ce chef médiatique, dont le succès des restaurants ne s’est jamais démenti, n’a pourtant jamais changé. Ses origines béarnaises et son éducation lui ont certainement permis de conserver les pieds sur terre, lui dont la cuisine aurait pourtant pu tutoyer les étoiles.

Hélène Darroze
©

Hélène Darroze représente la 4e génération d’une famille de restaurateurs. Elle qui ne se destinait pourtant pas à la cuisine cumule aujourd’hui les récompenses avec pas moins de 5 étoiles entre Londres et Paris. Maman épanouie, cheffe comblée, elle est aussi depuis 7 saisons l’un des jurés de l’émission « Top Chef ».

Michel Guérard
©

Michel Guérard a 87 ans, plus de 70 ans de carrière, et une vie dont on pourrait faire un roman. Il a connu la guerre, la cuisine d’Escoffier et peut s’enorgueillir d’avoir bousculé les codes de la gastronomie fran- çaise, lui qui avec d’autres, est l’un des initiateurs de la nouvelle cuisine. Il revient pour Thuriès Magazine sur un parcours hors normes.

© Thuries Magazine - Pascal Lattes

Ses amis le savent, et ceux qui le connaissent aussi, Gilles Goujon vit depuis plus de 40 ans pour et par la cuisine. Cette passion l’anime au quotidien et ne le quitte pas. Le charismatique cuisinier de Fontjoncouse a besoin de l’adrénaline du service, de toucher la matière, de sentir, de cuire, mais aussi d’échanger avec ses clients. Eux qu’il reçoit comme des amis. Pour Thuriès, il parle librement de ses envies, de sa famille et de ses projets.

L’ALBUM DU CHEF Hugo Rœllinger
©

Être le ‘fils de’ n’est jamais simple, pourtant Hugo Rœllinger assume pleinement son héritage. Le fils d’Olivier regarde vers le large, respire la mer et ne sert plus aujourd’hui que des poissons à sa carte. Au Château Richeux, auréolé de deux étoiles en 2019, il pérennise avec humilité et conviction, une histoire familiale démarrée trente ans auparavant. Entretien avec un trentenaire porté par l’horizon breton.

Pages

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !