La pâtisserie de

Entre Quentin Lechat et la pâtisserie, la passion n’est pas née tout de suite. L’étudiant en Sciences politiques s’est peu à peu laissé séduire par l’aspect technique et créatif, laissant au fil du temps exprimer un réel talent qui l’amène aujourd’hui au poste de chef pâtissier d’un des plus élégants palaces de la capitale.
Fabien Rouillard - Maison Mulot à Paris.
Pâtisserie Victoire Grad à Puyricard Originaire d’Alsace, Florian Grad a pris la direction de la Provence dès l’obtention de son diplôme.
L’OSIER AU MANS L'orsqu’un pâtissier japonais s’applique à son art, il est souvent question de précision, de rigueur, de goûts justes et d’équilibre. Masatoshi Takayanagi assume ne pas toujours séduire l’œil en s’addressant en priorité au palais. Son objectif étant de proposer des pâtisseries où texture et parfums soient à l’unisson.
LA DÉLICATISSERIE À PARIS En ouvrant en novembre 2020 une pâtisserie entièrement digitale, Nina Métayer ne s’est pas seulement inscrite dans son temps, elle assume pleinement ses convictions et s’attache à respecter les valeurs qui lui sont chères. Cette jeune maman de deux petites filles est désormais une entrepreneure 2.0, dont le seul objectif est de vendre des pâtisseries délicieuses, qui tentent en plus des plus vertueuses.
Cahors, impossible de manquer la façade en brique rouge des Frères Beziat sur l’artère principale du centre-ville. Ins- tallés depuis 2018, les jumeaux Cédric et Loïc, respectivement boulanger et pâtissier, ont rapidement élevé leur établissement au rang d’insti- tution gourmande. Interview croisée de deux frères déterminés.
Thomas Helterlé et sa femme Ève ont repris en 2013 la pâtisserie-chocolaterie de son père Jean-Michel, installé depuis 1983 à l’angle de la route de Mittelhausbergen et de la rue des Ormes à Strasbourg. Le chef pâtissier a choisi la continuité, proposant des desserts de son papa mais en y insufflant une touche de modernité.
Pour Antony Prunet, être pâtissier ne consiste pas seulement à concevoir de beaux gâteaux, il faut aussi penser rentabilité et choix des matières premières. À La Pâtisserie de Famille, il repense les grands classiques en s’attachant à réaliser des pâtisseries digestes concentrées sur le goût.
Natif des Yvelines, né à Maison-Laffitte en 1962, Philippe Bel se formera dans sa région avant de s’installer dans le département de la Loire. Meilleur Ouvrier de France chocolatier-confiseur en 2004, installé en 2006 à Montbrison, ce chocolatier accompli est aujourd’hui à la tête de 3 boutiques.
Depuis dix ans, Mélanie Lhéritier et Arnaud Mathez marchent ensemble dans la vie, et dans la même direction sucrée. Celle qui les a poussés à se lancer très tôt, pour concrétiser leur passion de la pâtisserie. À 31 et 32 ans, ces deux hyperactifs proposent dans leurs deux boutiques, une pâtisserie simple, aux goûts francs, à l’inverse d’un côté bling-bling revendiqué par d’autres.

Pages

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !