CARNET DE RECETTES SUCRÉES Guillaume Cuoco

PÂTISSERIE CRÉATIVE À AVIGNON

 

Ingénieur chimiste de formation, après une dizaine d’années dans l’industrie, Guillaume Cuoco abandonne son quotidien à l’âge de 36 ans pour se convertir à la pâtisserie. Désormais propriétaire de deux pâtisseries dans le Vaucluse, l’une à Malemort-du-Comtat et l’autre à Avignon, le nouvel entrepreneur s’amuse à créer viennoiseries bicolores et pâtisseries aux couleurs de la saison. Pâtisserie Créative est le nom que Guillaume Cuoco a choisi pour sa nouvelle entité, comme une résonance à des capacités encore inexploitées. Depuis maintenant deux ans, le néo-pâtissier s’épanouit dans cet univers où la rigueur du chimiste se mêle intimement à la précision attendue dans l’art de la pâtisserie. Comme libéré, il se plaît à entreprendre, explorant au quotidien le domaine de la création gourmande. Dans ses vitrines se mêlent d’alléchantes viennoiseries bicolores, pur beurre mais également véganes, d’appétissantes pâtisseries et quelques produits sans gluten, Guillaume ayant déjà conscience que les attentes des consommateurs ont changé.

 

Comment passe-t-on de la chimie à la pâtisserie ?
Je pâtisse en amateur depuis 2007. Au début je m’entraînais le week-end, et petit à petit je m’y suis mis le soir en rentrant du travail. Puis j’ai commencé à m’équiper et à lire. Je suis ce que l’on appelle un autodidacte.

 

Quels sont les livres qui vous ont inspiré ?
Macaron de Pierre Hermé, évidemment, puis je me suis amélioré en lisant les ouvrages de Christophe Michalak et ceux de Christophe Adam. Ces grands chefs ont eu beaucoup d’influence sur mon travail.

 

À quel moment décidez-vous de vous installer ?
À l’aube de mes 35 ans, j’ai décidé de passer le CAP Pâtissier en candidat libre. Obtenir ce diplôme m’a fait prendre conscience de l’attrait que j’avais pour ce métier. Un changement de carrière est une grosse prise de risque, mais j’ai un tempérament de fonceur, et même si je n’ai pas été très soutenu par mon entourage qui ne voyait pas ce changement d’un bon œil, la décision me revenait et elle était mûrement réfléchie.

 

Recette réservée aux abonnés

Envie de découvrir la suite ?

Abonnez-vous pour voir l'intégralité de cette recette !

Accédez en illimité à plus de 3000 recettes de Chefs ainsi qu'à nos magazines en ligne et aux galeries photos de nos reportages.

Je m'Abonne !

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !