Bruno Verjus

Chef Bruno Verjus
© STÉPHANE DE BOURGIE

Que faisaient vos parents ?
Roanne est une ville de bonneterie, comme Troyes, mon père est technicien, ma mère ouvrière dans la bonneterie de la ville.


Comment se passe votre enfance ?
Je suis un enfant assez rêveur, tranquille. Je passe mon temps à lire, à faire de grandes balades dans cette campagne où nous vivons, à 12 km de Roanne, au bord du Renaison. Mes jeux sont d’avoir un potager, de faire pousser des petits radis, des salades… Je trouve ça fascinant de mettre des graines dans la terre et de voir les légumes pousser. Je pose des collets pour attraper des lapins, je pêche des grenouilles, je braconne des truites, je ramasse des champignons avec mon père, des herbes avec ma grand-tante, propriétaire d’une petite ferme vivrière où il y a 3 vaches et des chèvres, que je m’amuse à plaquer au sol pour boire directement leur lait au pis.

Recette réservée aux abonnés

Envie de découvrir la suite ?

Abonnez-vous pour voir l'intégralité de cette recette !

Accédez en illimité à plus de 3000 recettes de Chefs ainsi qu'à nos magazines en ligne et aux galeries photos de nos reportages.

Je m'Abonne !

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 9 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !