La pâtisserie de Jacques Génin

FONDEUR EN CHOCOLAT À PARIS

Tout le monde s’accorde à dire que Jacques Génin est à part dans le monde de la gastronomie. Un écorché vif, un sensible, un généreux, un artisan talentueux qui produit aujourd’hui parmi les meilleures confiseries de la capitale. 

Jacques Génin fut longtemps un pâtissier de l’ombre. Restaurants étoilés, palaces et hôtels de la capitale servaient, sans le dire, ses merveilleuses gourmandises. Mais petit à petit le secret a filtré, et le nom du pâtissier s’est dévoilé à un public plus large. Jusqu’à ce jour du 1er décembre 2008, où l’orfèvre confiseur, devenu roi des pâtes de fruits, des caramels et des bonbons de chocolat, a ouvert boutique. 

 

 

UNE GÉNÉROSITÉ XXL

Si beaucoup usent du mot, peu l’illustrent comme Jacques Génin. Il incarne à lui seul cette générosité, intimement liée à sa vocation d’artisan dont l’unique but est de « faire plaisir ». Et lorsqu’on lui pose la question de savoir ce qui motive tant d’altruisme, il remercie, non sans une certaine émotion, le cuisinier Alain Chapel. Il a 19 ans, peu d’argent, mais se présente toutefois devant le restaurant du cuisinier qu’il a précédemment entendu à la radio. Intrigué par la carte, dont il ne connait pas les produits, et inquiet de ne pouvoir payer l’addition avec le peu d’argent qu’il a en poche, il est sur le point de repartir, quand un homme vêtu de blanc sort de l’établissement. Il le salue, lui demande ce qu’il peut faire pour lui et l’invite à entrer. Une fois installé, arrive un serveur qui lui propose à boire et lui enlève la carte qu’on venait de lui remettre, lui précisant « Monsieur Chapel s’occupe de vous ». Aujourd’hui encore, le chocolatier se souvient des écrevisses à la nage qu’on lui a servies, et surtout de l’extrême générosité du restaurateur qui l’a ce jour-là invité, le remerciant sur le pas de la porte, d’être venu jusqu’à lui. Sur le chemin du retour, Jacques Génin se dit « voilà ce que je veux faire » comprenant quelques jours après que ce n’était pas véritablement ce métier qu’il voulait faire mais simplement plus tard incarner cette générosité. 

 

Recette réservée aux abonnés

Envie de découvrir la suite ?

Abonnez-vous pour voir l'intégralité de cette recette !

Accédez en illimité à plus de 3000 recettes de Chefs ainsi qu'à nos magazines en ligne et aux galeries photos de nos reportages.

Je m'Abonne !

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !