LE LOUP DE PALANGRE LUCIE PASSEDAT

RECETTE POUR 4 PERSONNES

 

POUR LE LOUP DE LIGNE

  •  1 loup de 2,5 kg
  • 250 g de fumet de poisson
  •  5 g de graines d’anis
  • PM fleur de sel
  •  PM huile d’olive
  •  PM truffe noire
  •  1 courgette
  •  1 concombre

 

Habiller puis inciser la peau pour détendre les chaires du loup. Portionner et réserver.

Cuire les filets dans le fumet avec les graines d’anis, fleur de sel et huile d’olive au four vapeur à 65°C jusqu’à cuisson voulue du poisson puis laisser reposer.

Éplucher le concombre, le tailler en tagliatelles et faire de même avec la peau de courgette. Blanchir et rafraîchir. Réaliser le montage des bandes de concombre et courgette, en intercalant bande après bande à plat sur une feuille de papier sulfurisé. Portionner à la taille du loup. Dresser une pastille de truffe noire sur le loup.

À l’envoi, flasher le poisson au four vapeur à 70°C. Lustrer d’huile d’olive et assaisonner de fleur de sel.

 

POUR LA BASE SAUCE LUCIE PASSEDAT

  •  1 kg de tomates
  •  2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  •  5 l de fumet de poisson
  •  20 g de sel de mer

 

Recette réservée aux abonnés

Envie de découvrir la suite ?

Abonnez-vous pour voir l'intégralité de cette recette !

Accédez en illimité à plus de 3000 recettes de Chefs ainsi qu'à nos magazines en ligne et aux galeries photos de nos reportages.

Je m'Abonne !

Portrait du chef

LE PETIT NICE À MARSEILLE Gérald Passedat est le gardien du temple. Il représente la troisième génération de cuisiniers de cette maison de famille construite sur la corniche, face à la mer. Triplement étoilé depuis 2008, il considère la Méditerranée comme un potager dans lequel il prélève au gré des saisons les poissons dont il compose des assiettes signées par l’épure.  

Portrait du chef

Depuis 1917, trois générations de cuisiniers se sont succédé au Petit Nice à Marseille, face au Château d’If et aux îles du Friuol. Il y eut Germain, le grand-père, Jean-Paul, le père, et Gérald... Qui est donc Gérald Passédat ? À cette question, on le sent prêt à vous rétorquer un très laconique : « que voulez-vous savoir de moi ? » Ou à vous retourner une question du style : « que savons-nous réellement de nous ? » Bref, on comprend très vite que Gérald Passédat n’est pas du genre à disserter ni à se répandre. Trop intuitif, sensible.

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 9 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !