Nos rubriques

© GILLES GOUJON Premier restaurant doublement étoilé du Languedoc-Roussillon dans les années 1970, L’Olivier deviendra Le Framboisier puis L’Octopus avant d’être racheté en 2020 par Gilles Goujon, MOF et chef trois étoiles, propriétaire de l’Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse. « L’Alter / Native », en référence à « alter », l’autre, façon de penser, de pousser la réflexion sur l’environnement et l’envie de changer sa manière de consommer. « Native » pour le lien avec cette ville où Gilles Goujon a grandi. En cuisine, Quentin Pellestore-Veyrier, ancien apprenti de la table...
© YANN DERET C’est en lieu et place de son restaurant étoilé Le Quinzième que Cyril Lignac a installé sa nouvelle table dédiée à la cuisine italienne : Ischia, en clin d’œil à l’île volcanique du golfe de Naples. À la carte, le meilleur de l’Italie interprété par le chef, et des produits d’exception venus tout droit de la botte : Mozzarella de bufflonne de la maison Barloti, Nduja (saucisse pimentée de Calabre) et Guanciale (joue et bajoue de porc) de Franco Gulli. L’ambiance des lieux, confiée aux architectes Karl Fournier et Olivier Marty, se veut le reflet de l’élégance...
© MARGAUX INIZAN Originaire de Guingamp dans les Côtes d’Armor où il a obtenu son BTS et son bac pro Cuisine, Antoine Foezon s’est ensuite formé auprès de chefs de caractère tels Jean-Luc Rabanel à Arles et Patrick Jeffroy à Carantec, auprès duquel il passera six ans avant que ne lui prenne l’envie d’ouvrir son propre établissement à Morlaix, ville d’origine de sa femme Margaux. Depuis le 13 octobre 2020, Le 21e Commis peut enfin s’exprimer après de longs mois de vente à emporter. Dans son établissement de la rue du Mur, le chef cuisine à l’instinct, au gré des produits du...
LA DÉLICATISSERIE À PARIS En ouvrant en novembre 2020 une pâtisserie entièrement digitale, Nina Métayer ne s’est pas seulement inscrite dans son temps, elle assume pleinement ses convictions et s’attache à respecter les valeurs qui lui sont chères. Cette jeune maman de deux petites filles est désormais une entrepreneure 2.0, dont le seul objectif est de vendre des pâtisseries délicieuses, qui tentent en plus des plus vertueuses.
LE SAISON À SAINT-GRÉGOIRE C’est une nouvelle page de son histoire que va écrire, à côté de Rennes, le chef Ronan Kervarrec. Un retour aux sources pour ce Breton originaire d’Hennebont, qui s’installe avec son épouse Els dans un lieu qu’ils veulent comme une maison de famille.
MARCORE À PARIS C’est dans le 2e arrondissement de la capitale, à deux pas de la Bourse, que Marc Favier a ouvert son restaurant en mars 2019. L’ancien bras droit de Jean-François Piège compte bien inscrire sa cuisine dans le temps et insuffler un véritable supplément d’âme à ce qu’il considère comme une maison de famille.
LA RÉSERVE À RAMATUELLE Les desserts de Christian Le Corroller ne ressemblent pas vraiment à ceux servis dans de nombreux établissements étoilés. Il poursuit à La Réserve le travail engagé par le chef de cuisine... Ses assiettes sont donc basées sur le fruit, le légume, elles sont audacieuses, surprenantes, et comme en cuisine, elles riment toujours avec légèreté.
LA RÉSERVE À RAMATUELLE Depuis l’ouverture de La Réserve en 2009, Éric Canino s’applique au bien-être des clients de ce petit paradis terrestre avec vue imprenable sur la Méditerranée. À sa table, une cuisine qui prend soin du corps, basée sur un travail du goût et la fraîcheur des produits.
Xavier Pincemin s’est formé dans divers établissements tels que des brasseries parisiennes, la Maison Lenôtre et les tables étoilées de Gordon Ramsay. En 2019, il ouvre son restaurant à Versailles, entièrement repensé avec l’aide de l’architecte Marion Collard. Après six mois de travaux, Le Pincemin ouvre ses portes, le chef affichant d’entrée son envie de simplicité et de transparence. La cuisine est ouverte sur la salle, et c’est sur une grande table en marbre qu’il dresse ses assiettes. Inutile de préciser que le « fait maison » est ici une évidence, le point d’originalité réside dans une...
C’est dans une salle chaleureuse, aux poutres apparentes et parquets en bois dont la façade bleu nuit est reconnaissable entre toutes dans cette petite rue calme derrière la mairie de Rueil-Malmaison, que Baptiste Renouard a ouvert les portes de son restaurant en janvier 2019. Formé au restaurant Lasserre , et par les chefs Joël Robuchon et Yannick Alléno, il propose à sa carte une cuisine créative, dans laquelle il modernise les classiques de la gastronomie française où le végétal occupe une place très importante. Le chef cueille notamment directement les herbes et fleurs nécessaires à ses...
©Monte-Carlo Société des Bains de Mer Si la terrasse du restaurant Elsa et sa vue mer est un atout de l’endroit, sa nouvelle cheffe devrait attirer en nombre les foodistas de la principauté. C’est en effet à Manon Fleury, ex-cheffe du Mermoz à Paris, diplômée de l’école Ferrandi Paris, que le Monte-Carlo Beach en a confié ses cuisines depuis le mois de mai 2021. Au programme, un menu « Inspiration » au déjeuner et « Dégustation » au dîner et une carte imaginée autour de 3 thèmes : les produits crus, les produits cuits et les douceurs. Manon Fleury ancre ses créations en Méditerranée avec...
En 2014, Frédéric Molina et Irène Gordejuela posent leurs valises dans un moulin du XVII e siècle à Vailly, en Haute-Savoie. Un lieu d’exception entièrement rénové en hôtel-restaurant au sein duquel le chef souhaite partager une cuisine sincère, libre, et audacieuse, avec comme objectif de limiter son impact environnemental. Les matières premières sont ainsi issues à 90 % d’exploitations artisanales et biologiques situées dans un rayon de 30 km. À la carte, une cuisine contemporaine et écoresponsable donc, où l’on retrouve en saison : morilles, ails des ours, pomme, oseille, perchette du...
©Benedetta Chiala Propriété de l’acteur Gérard Depardieu depuis l’ouverture en 2003, le restaurant appartient depuis le mois de janvier 2020 à Moma Group qui a confié la direction des cuisines au chef étoilé Marc Veyrat. La salle affiche un décor « chic parisien » signé par le designer Axel Huynh qui a fait le choix de matériaux nobles, banquettes en velours et boiseries naturelles. Une atmosphère authentique à laquelle s’ajoute une cuisine traditionnelle française. Le chef ayant pris le parti d’inscrire à la carte quelques produits de sa région, poisson de lac notamment et fromages de Haute-...
À flanc de falaise sur la côte d’Émeraude, Pourquoi Pas est un lieu privilégié évoquant le nom du navire d’un célèbre explorateur, le commandant Charcot. Le restaurant de l’hôtel 5* Castelbrac, situé dans l’ancien Muséum d’Histoire naturelle de Dinard construit au XIX e siècle, offre une vue unique sur la baie de Saint-Malo. En cuisine, le chef étoilé Julien Hennote propose une balade entre terre et mer. Quatre menus au choix, et une carte composée de légumes biologiques du bord de Rance, des homards, mais aussi des ormeaux et des Saint-Jacques de la baie de Saint-Malo. En salle, une ambiance...
Cahors, impossible de manquer la façade en brique rouge des Frères Beziat sur l’artère principale du centre-ville. Ins- tallés depuis 2018, les jumeaux Cédric et Loïc, respectivement boulanger et pâtissier, ont rapidement élevé leur établissement au rang d’insti- tution gourmande. Interview croisée de deux frères déterminés.
Frédéric Calmels a trouvé dans le projet des Sources de Cheverny comme une évidence, un challenge, et surtout le moyen de satis- faire une envie de nature. L’ancien bras droit de Jérôme Banctel, au restaurant La Réserve, compte puiser dans les richesses du terroir ligérien pour concevoir ses cartes, celles de l’auberge et du bar à vins mais également celle du Favori, la table gastro- nomique dont l’ouverture est prévue le 1er septembre.
C’est dans le charmant petit village d’As- signan, dans l’Hérault, que Stéphan Paroche et sa compagne Justine Viano ont posé leurs valises. Un village vacances pas comme les autres, où ils ont la responsabilité de 3 restaurants, dont un étoilé. Depuis presque un an, le couple y façonne des assiettes au plus près du terroir.
Depuis 8 ans, Sandro Micheli s’attache à réaliser au Louis XV des desserts centrés sur le goût, sans sucre excessif, et qui soient les plus légers possibles pour une fin de repas qu’il compose autour des fruits de saison. Dans ses assiettes, pas plus de deux éléments, pas de superflu, l’essentiel est réservé au produit choisi.
Dominique Lory fêtera au mois de septembre une décennie comme chef des cuisines du Louis XV, et quinze années passées à l’Hôtel de Paris sans aucune lassitude et toujours le même plaisir de magnifier les produits de la Riviera et de l’arrière-pays niçois.
Thomas Helterlé et sa femme Ève ont repris en 2013 la pâtisserie-chocolaterie de son père Jean-Michel, installé depuis 1983 à l’angle de la route de Mittelhausbergen et de la rue des Ormes à Strasbourg. Le chef pâtissier a choisi la continuité, proposant des desserts de son papa mais en y insufflant une touche de modernité.

Pages

S'abonner à un magazine de référence

 

 

Thuriès Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Des milliers de recettes de plus de 350 chefs avec leurs procédés détaillés (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !